Etudiants et handicap

Les jeunes handicapés sont des étudiants comme les autres. En tout cas, c'est ce que souhaitent les quelques milliers d'étudiants handicapés français. Que ce soit dans l'accompagnement aux études, pour les aides financières, ou au niveau des transports, beaucoup de règles sont mises en place dans les centaines d'universités de France. Comment sont-ils épaulés par les facs? A quelles aides peuvent-ils aspirer? Nous allons tenter de répondre à ces questions.

!!Que dire du déroulement des études?

Comme tout autre jeune commençant le parcours des études supérieures, les jeunes handicapés ont droit à une bourse d'enseignement supérieure sur critères sociaux. Un dossier social étudiant (le fameux DSE) est à remplir entre janvier et avril. Il est donc important pour eux de se mettre en relation avec le Crous de l'académie à laquelle ils sont rattachés.
Certains étudiants handicapés utilisent régulièrement des transports en commun. Ces frais de transport peuvent être pris en charge par le rectorat ou par le département.

Les étudiants en situation de handicap suivent le même cursus que l'ensemble des étudiants. Ils se présentent aux mêmes cours et aux mêmes partiels. Cependant, un grand nombre d'universités proposent sur place une aide pédagogique appropriée: tutorat, polycopiés, photocopies de TD et cours, documents en braille... Les services de SUAPS peuvent également accueillir des jeunes handicapés. Des mesures spécifiques sont prévus quant à l'organisation des examens. Des aménagement tels que le tiers-temps, un interprète en langage des signes ou une secrétaire permettent de préserver toutes les chances de réussite.
Les universités développent de plus en plus des partenariats avec des entreprises en vue de faciliter l'insertion professionnelle des étudiants handicapés, notamment par le biais de stages.

!!Qu'en est t-il de la vie quotidienne de ces jeunes?

Les universités possèdent toutes un responsable d'accueil. C'est lui qui doit assurer la coordination des différentes actions en la faveur des handicapés. Il est leur interlocuteur. L'accessibilité des locaux universitaires est désormais obligatoire dans tout projet architectural. Les établissements les plus anciens sont obligés de rendre peu à peu leurs locaux accessibles aux handicapés. Des facultés sont en liaison avec de multiples associations étudiantes qui s'intéressent aux personnes handicapées. Ces associations facilitent les démarches administratives des jeunes. Par ailleurs, le Cnous et le Crous sont sensibles aux étudiants en difficulté mobile. Pour cela, ces organismes possèdent des chambres et logements pour eux. La liste de ces logements est disponible dans chaque antenne du Crous. Les résidences universitaires peuvent accueillir des handicapés devant être secondés pour certains actes de la vie quotidienne. Des installations ont été faite dans les RU pour en faciliter l'accès. Enfin, la plupart d'entre eux proposent des menus adaptés qui peuvent être proposés aux étudiants handicapés.

Enfin, ajoutons que le site "handicapU" est le portail au service des étudiants en situation de handicap. ce site cherche à offrir des informations pertinentes pour la vie de ces jeunes (nom des responsables d'accueil, aides multiples et liens avec le CROUS ).