Travailler pour le gouvernement en vous chargeant d'une mission civique

Qu'est-ce que le service civique ?

Un engagement volontaire au service de l'intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans conditions de diplôme ; seuls comptent les savoir-être et la motivation.

Le Service Civique, indemnisé 573 euros net par mois, peut être effectué auprès d'associations, de collectivités territoriales (mairies, départements ou régions) ou d'établissements publics (musées, collèges, lycées…), sur une période de 6 à 12 mois en France ou à l'étranger, pour une mission d'au moins 24h par semaine. Un engagement de Service Civique n'est pas incompatible avec une poursuite d'études ou un emploi à temps partiel.

Il peut être effectué dans 9 grands domaines: culture et loisirs, développement international et action humanitaire, éducation pour tous, environnement, intervention d'urgence en cas de crise, mémoire et citoyenneté, santé, solidarité, sport.

Pourquoi entreprendre une mission du service civique ?

En accomplissant une mission de Service Civique, vous aurez la possibilité de recevoir et de transmettre le sens des valeurs républicaines et de contribuer au renforcement du lien social.

C'est également une opportunité de développer ou d'acquérir de nouvelles compétences. Ainsi, toute mission de Service Civique est accompagnée d'un tutorat individualisé et d'un accompagnement à la définition de votre projet d'avenir.

Quelles sont les neuf grandes thématiques ?

Culture et loisir par exemple, favoriser l'accès de jeunes en difficulté à des activités culturelles

Développement international et action humanitaire par exemple, aider à la scolarisation d'enfants dans des pays en voie de développement

Education pour tous par exemple, favoriser l'accès de jeunes en difficulté à des activités culturelles

Culture et loisir par exemple, favoriser l'accès de jeunes en difficulté à des activités culturelles

Environnement par exemple, sensibiliser les enfants au tri des déchets

Intervention d'urgence en cas de crise par exemple, aider à la reconstruction de sites endommagés par une catastrophe naturelle et accompagner les populations

Mémoire et citoyenneté par exemple, participer à de grands chantiers de restauration de sites historiques

Santé par exemple, sensibiliser les adolescents sur les conduites à risques

Solidarité par exemple, participer à l’accompagnement de personnes sans-abris

Sport par exemple, accompagner dans leurs pratiques sportives des personnes en situation de handicap.

Comment s'engager ?

Il faut avoir entre 16 et 25 ans et posséder la nationalité française, celle d'un état membre de l'Union européenne ou de l'espace économique européen, ou justifier d'un séjour régulier en France depuis plus d'un an. Les conditions d'engagement des jeunes entre 16 et 18 ans sont aménagées. Les missions doivent être adaptées à leur âge et une autorisation parentale est nécessaire. Les jeunes en situation de handicap peuvent faire un Service Civique. L'indemnité de Service Civique est entièrement cumulable avec l'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH).

Pour postuler à une mission civique, vous devez créer votre profil sur le site du gouvernement et postuler à la mission de votre choix. Lorsque l'organisme reçoit votre candidature, il vous recontactera pour vous informer si oui ou non vous avez été retenu. Si c'est le cas, vous passerez un entretien.

Peut-on s'engager auprès du service civique à plein temps si l'on a arrêté ses études ?

Oui. La formule "Service Civique à plein temps" vous permet de vous engager, comme tous les autres volontaires, dans un Service Civique à plein temps, tout en bénéficiant d'un accompagnement personnalisé par l'Education nationale. La nature du Service Civique, le choix de l'organisme d'accueil, la durée (entre 6 mois et un an) ainsi que le temps de mission hebdomadaire (24 heures et plus) sont personnalisés en fonction de votre profil et de vos centres d'intérêts.

Source : Service-civique.gouv.fr

Plus d'informations sur le service civique en cliquant ici