Comment financer ses études sans un sou en poche ? Faites appel au prêt étudiant !



Crédit photo : Pratique.fr

Prêt étudiant garanti par l'Etat

Afin de faciliter l'accès des étudiants à l'emprunt, un système de prêts bancaires garantis par l'État a été mis en place. Ce prêt n'entraîne la soumission d'aucune demande de caution parentale ou d'un tiers, ou de conditions de ressources. Ce dispositif concerne les établissements bancaires partenaires du prêt étudiant suivants : la Société générale, le Crédit mutuel, le C.I.C., les Banques populaires et les Caisses d'épargne du groupe B.P.C.E. Le prêt est ouvert à tous les étudiants de moins de 28 ans inscrits dans un établissement en vue de la préparation d'un concours ou d'un diplôme de l'enseignement supérieur français sous garantie de pouvoir le rembourser en différé (partiellement ou totalement). Les étudiants boursiers et non boursiers y ont droit.

Quel est le montant maximal du prêt ? 15 000 euros. Le montant moyen accordé est de 8500 euros et la durée moyenne de six ans.

Les prêts étudiants proposés par les autres établissements bancaires

Le BNP Paribas accorde des prêt d'un montant minimum de 760 euros d'une durée maximum de 12 ans. Le taux d'intérêt est fixé majoritairement en fonction du niveau d'études après réception du dossier. La totalité du prêt peut vous être versé immédiatement ou par échelons. A la Caisse d'Epargne , le prêt peut s'élever à 45 000 euros maximum. Il sert à couvrir vos frais de scolarité, de matériel ainsi que de logement. Il est remboursable sur une durée de dix ans en différé ou en une seule fois. Le taux annuel Effectif Global fixe s'élève à 1,90%. Ainsi, si vous empruntez 5000 euros sur 36 mois, vous vous engagez à rembourser 5146,20 euros. A noter : Il faut obligatoirement être majeur pour prétendre à un crédit auprès d'une banque.

Les conditions et offres diffèrent selon votre banque. Rendez-vous sur leur site officiel ou prenez rendez-vous auprès de votre banquier afin d'obtenir toutes les informations et les conditions nécessaires.