Fille au pair en Californie ? Pauline a osé ! Partie 2



Pauline pose devant le célèbre Golden Gate Bridge à San Francisco

La famille

La mère de famille est la femme typique américaine ! Elle aime tout avoir sous son contrôle, elle a un fort caractère et tient de main ferme sa maison. Elle adore ses filles mais peut être très dure avec elles quand il le faut. Être fille au pair est différent de ce qu'il y a marqué sur le papier lorsqu'on s'inscrit auprès d'une agence. On nous dit qu'on va faire partie d'une famille américaine mais ce n'est pas le cas. Les filles au pair sont considérées comme des employés. Les familles nous embauchent en général pour les aider dans la vie de tous les jours car nous sommes disponible tout le temps. Je suis la quatrième fille au pair de ma famille. Je participe néanmoins aux fêtes de famille telles que Thanksgiving !

Les tâches

La fille au pair fait tout ! Je prépare le repas, je fais le ménage, je vais chercher les amis de ma "host" au pressing, je m'occupe du linge des enfants (mais pas de celui des parents), je fais les courses. Je nourris même les poules ! Être fille au pair ne se résume pas qu'à s'occuper des enfants. On tient la maison de A à Z. Je m'occupe donc des enfants en priorité et lorsque j'ai un moment sur mon temps de travail, je m'occupe des tâches ménagères ou bien ma "host" me demande un coup de main supplémentaire. Il est difficile de refuser une requête qui émane des personnes qui nous logent et nous nourrissent. On se sent redevable et on ne peut pas refuser ! Mais mes employeurs respectent mon contrat : lorsque ma journée de travail est terminée, ils ne me demandent plus rien. L'année dernière, je travaillais 45 heures par semaine. Cette année, c'est une trentaine et j'en suis ravie !

L'aventure continue

Mon année est arrivée à terme et, comme c'est souvent le cas, j'aurais dû plier bagages pour rentrer en France. Mais pour moi, hors de question de partir. Cette année s'était très bien passée et je m'entendais très bien avec les filles. J'ai donc décidé de procéder à une extension mon VISA et je suis restée dans la même famille !

Voyages

Mon contrat stipulait que j'avais droit à dix jours de vacances l'été. Je suis partie en road trip visiter la côté Ouest. Je suis allée à Los Angeles, Las Vegas, en Utah et en Arizona ! J'ai utilisé l'argent que j'avais gagné toute l'année au pair et je compte faire pareil au terme de mon VISA sauf que cette fois-ci, j'aurais un mois entier pour visiter les Etats-Unis !

L'argent

Je gagne $195 par semaine. On n'épargne pas d'argent quand on est fille au pair. Ce qu'on gagne sert à rembourser les frais de l'agence et les billets d'avion. Puis ce qu'il reste sert à sortir et à voyager lors du "travel month", période à laquelle les filles au pair peuvent visiter le pays au terme de leur contrat. On gagne... et on dépense !

Les amis

Pas facile de se faire des amis américains lorsqu'on est fille au pair étrangère... Mes seuls amies sont des filles au pair françaises qui vivent comme moi à San Francisco et ses alentours. Les Américains sont très exubérants. On les rencontre lors d'une soirée et ils agissent comme si l'on était les meilleurs amis du monde. Puis on se revoit le lendemain et puis rien ! C'est très superficiel !

Les conseils de Pauline aux futures filles au pair

Ne vous faites pas d'illusion : peu d'entres nous sont considérées comme un membre de la famille ! Attendez-vous à être considérées comme des employés ! Trop de jeunes filles idéalisent l'expérience et sont déçues.

Pour suivre l'expérience de Pauline en Californie jusqu'à son retour en France en septembre, visitez sa page Facebook en cliquant ici !