Laurine vous accueille en boîte de nuit !



Selfie de Laurine sur son lieu de travail à l'entrée de la boîte. Crédit photo : @Laurine pour Job Etudiant

Je travaille au B.O.' Club à Beaune dans le département de la Côte d'Or (21). Je suis postée à l'entrée de la boite de nuit où je m'occupe du vestiaire et de la vente de sandwiches. C'est moi qui les prépare avant l'ouverture. L'avantage du travail nocturne et que j'ai mes week-ends de libre : je travaille uniquement les samedis soir ce qui me donne l'impression de sortir avec des amis ... bien que je travaille ! De plus, le travail de nuit passe plus vite car c'est une autre ambiance et on s'amuse un peu. Même si mon emploi a de nombreux avantages, il freine ma vie sociale. Je ne sors plus avec mes amis le samedi soir... et je dors tout le dimanche ou presque !

Le travail en boîte de nuit est compatible avec les études mais ne convient d'après moi pas à tout le monde. Il faut avoir la volonté de vivre en décaler les lendemains de soirée, surtout quand on rentre à huit heures le matin ! De plus, le monde de la nuit n'a rien à voir avec les autres travail, on voit tout et n'importe quoi. Il faut avoir du caractère et savoir s'affirmer face à des clients qui peuvent être alcoolisés voire violents, même si cela reste rare. Il faut avoir de l'endurance parce que passer entre sept et neuf heures debout à attendre ou courir partout est beaucoup plus fatigant que de danser avec ses amis en boite toute la soirée ! Enfin, il faut rester égal à soi-même et être agréable avec la clientèle même lorsque l'on n'en a pas envie ! Avant que j'obtienne ce poste, beaucoup de personnes ont défilé mais aucune n'était parvenue à s'adapter à ce mode de vie et à la clientèle : dans le monde de la nuit, il faut s'adapter et s'attendre à tout !