Zoom sur la génération Youtube avec Paul Ménagé



Crédit photo : Paul Ménagé pour Job Etudiant

C'est à Soisy-sur-Seine que Paul Ménagé se découvre une passion pour le divertissement. Tout commence à 7 ans. Le jeune homme, qui en a aujourd'hui 18, s'inscrit à des cours de théâtre. Le déclic est immédiat. L'ambiance, les gestes, les dialogues, il est attiré par le côté festif de cet art qu'il a découvert à la TV avec le Grand Cabaret de Patrick Sébastien. Quelques années plus tard, il tourne sa première vidéo avec une caméra d'amateur à Chamonix. "Un délire avec un ami qui s'est terminé en caméra cachée." S'ensuit une trentaine de caméras cachées et une dizaine de canulars téléphoniques. "Pour les caméras cachées, je travaille en équipe avec mes amis. C'est une véritable organisation a contrario des canulars. Je me filme sur fond vert avec un bon éclairage puis j'incruste une image en fond." Sur sa chaîne Youtube "Paul Ménagé l'iconoclaste", certaines vidéos cumulent plusieurs dizaines de milliers de vues. Sa vidéo la plus populaire, Paul l'a tournée dans un supermarché. Le plot ? Il essaie pendant près de cinq minutes d'acheter un rouleau de papier toilette à l'unité. La recette du succès ? "Le titre fait du buzz", explique Paul.

MAGICIEN EN HERBE

Et si Paul a réussi a se créer une base de fans de ses vidéos humoristiques sur Youtube, il n'oublie pas sa passion première : la magie. "La magie est le théâtre sont complémentaires, raconte Paul. La preuve ? J'ai récemment lu que Woody Allen pratiquait les deux auparavant." Quand il fait ses tours, Paul souhaite "faire apparaître le visage d'un enfant sur celui d'un adulte". A travers l'illusion, le geste et la parole, Paul émerveille les badauds dans les rues de Paris. C'est en novembre dernier qu'il lance une chaîne exclusivement consacrée à la magie. "J'aime le contact avec les gens, soutient-il. Je vais vers eux et je leur donne le sourire. Certains traversent un mauvais moment, passent une mauvaise journée et j'apporte de la bonne humeur."

FAIRE DES VIDEOS, UN ART A PART ENTIERE

Pour faire germer des idées, Paul observe un processus précis. "J'écoute de la musique puis je m'assois dans la rue et je regarde les gens passer. Je les analyse et note dans mon calepin ce que je vois et ressens." Quand la vidéo est dans la boîte vient le moment de la mise en ligne. "Le référencement est très important, poursuit Paul. Il faut inscrire sur Youtube les mots clés qui ont le plus de chances d'être recherchés." Dans le monde numérique, les réseaux sociaux sont un vecteur incontournable de partage. Paul communique quotidiennement sur son compte Twitter, mais pas seulement. "Je démarche des sites internet pour qu'ils parlent de mes vidéos, je cherche des partenaires et des contacts." Paul Ménagé réalise des vidéos afin d'assouvir son propre plaisir et ne gagne que peu d'argent grâce à ses vidéos, "en moyenne 6 euros par mois" seulement. L'année prochaine, il débutera ses études de cinéma à Paris, pour encore aller plus loin. "La réalisation de films m'intéresse", déclare Paul. Sa carrière ne semble que commencer.

Paul Ménagé - Twitter - Youtube