Sur les planches du théâtre avec Alexandra

Je m'appelle Alexandra, j'ai bientôt 25 ans (d'ailleurs, je les fêterai sur scène!). Je suis comédienne, chanteuse et modèle grande taille. Ma passion est devenue mon travail il y a environ 4 ans. A côté de ma vie professionnelle artistique, je donne des cours de théâtre à des enfants, des pré-adolescents et adultes t je suis également une formation en Bio-Psycho-Synergie et Dynamique Archétypale !



Crédit photo : Alexandra pour Job Etudiant

Mes représentations théâtrales battent leur plein. Je viens de terminer trois mois de représentations à l'Aktéon Théâtre avec "Jeux de Planches", et m'apprête avec l'équipe à poser mes valises au Théâtre du Ménilmontant les 2, 3 et 4 mars, avant de partir en tournée! Je fais du théâtre depuis que je suis petite... C'était comme une évidence! J'ai donc suivi tous les ateliers théâtres de l'école primaire, jusqu'au bac où je l'ai choisi en option. Je n'ai jamais vraiment su pourquoi cet art m'attirait tant, mais une chose est sûre, j'ai décidé d'en faire mon métier lorsque j'avais 12 ans. A 18 ans, je suis entrée au Cours Florent en cursus professionnel. La première fois que j'ai mis les pieds au Cours Florent, j'avais la sensation que j'étais à l'aube de mille choses et que j'avais enfin les cartes en mains. C'était une journée très émouvante pour moi.

J'aime l'investissement physique, psychologique, et parfois financier qu'il faut y mettre. Pour faire ce métier et travailler dans cet univers, il faut s'engager corps et âme et surtout ne pas avoir peur de l'échec. Les moments les plus spectaculaires sont ces doses d'adrénaline que l'on se prend juste avant de monter sur le plateau, ces petits instants très intenses où on se sent vivant, très fort! C'est aussi un milieu d'échanges, dans lequel la création et les idées règnent. Intellectuellement, c'est très épanouissant. Et puis, il y a également l'aspect liberté. Ce choix de liberté (pas toujours évident bien sûr), de faire de sa passion son métier... Tellement plus évident de se lever le matin grâce à tout ça!



Crédit photo : Alexandra pour Job Etudiant

Juste après ma sortie de l'école, ça a été le vide pendant une année. Je ne savais pas comment bien m'y prendre, puis j'ai eu ce déclic de la recherche sur-active de castings, de rencontres, etc. A partir de là, j'ai été repérée sur internet pour devenir chanteuse dans un groupe Jazz/funk (les Témoins Gênants), et j'ai participé à de nombreux courts-métrages, avant de jouer dans une pièce de Boulevard. L'un des moments les plus mémorables de ma carrière est quand je suis partie jouer mon spectacle "Jeux de Planches" à Madagascar, où j'ai grandi. Après avoir été souvent rabaissée par le système éducatif par rapport à ce choix de carrière, j'y suis retournée comme une conquérante, apportant un spectacle dont j'étais plus que fière, des ateliers théâtre, des rencontres... Et je suis repartie légitime en tant que comédienne aux yeux de tous.

Le théâtre est intense, musclé et fatiguant! Mais qu'est-ce que c'est bon! Pour ce spectacle, nous gérons tout... Le côté administratif, communication, artistique, logistique, etc. C'est énormément de travail, mais nous sommes une équipe très soudée, ce qui rend les choses très constructives et efficaces. Les inconvénients sont nombreux dans le sens où la concurrence est rude, et le métier très usant. Néanmoins, ils sont vite occultés par le plaisir ressenti à faire ce que l'on aime tous les jours. Ceux et celles qui sont intéressés peuvent me retrouver à l'occasion de la Pulp Fashion Week de Paris et aussi lors des représentations de mon groupe de musique "Les Témoins Gênants". J'ai aussi des tournages prévus avant le mois de juin avec des réalisateurs de qualité, je suis impatiente. Mais mon projet numéro 1 reste "Jeux de Planches"!

Les conseils d'Alexandra

Le conseil le plus précieux que je puisse donner serait de ne jamais cesser de travailler. Rien ne tombe du ciel dans ce métier. Il faut adopter une vraie discipline de vie, et savoir s'organiser sans oublier qu'il est important d'être solide psychologiquement, car ce n'est pas de tout repos !