L'apprentissage en ligne raconté par Marie-Sixtine



Crédits photo : Marie-Sixtine Denis pour Job Etudiant

Pourquoi avez-vous choisi l'apprentissage en ligne ?

J'ai choisi de suivre des cours en ligne pour faire progresser mon anglais, approfondir des connaissances en lien avec mes études mais aussi par simple curiosité ! Je m'en suis également servi pour l'objet de mon mémoire dans le cadre d'un e-learning musical, qui consiste à apprendre à jouer d’un instrument de musique à partir des nouvelles technologies.

Sur quelles plateformes apprenez-vous ?

J'ai commencé mon apprentissage avec la plateforme anglaise "FutureLearn" au design très agréable avec des cours artistiques et pluridisciplinaires. L'avantage est que même si les cours sont scindés en semaines, il n'y a pas de date limite pour finir son cours et en avoir une attestation. J'utilise également la plateforme française "France Université Numérique" – (FUN). L'avantage est que les grandes universités et les écoles qui donnent les cours sont réputées, ce qui permet de savoir vers lesquelles se diriger, qu'elles sont exigeantes et permettent de rendre des devoirs qui seront notés par ses pairs et les professeurs du MOOC.

Enfin, j'ai également suivi un cours de l'AFPA (Association pour la formation professionnelle des adultes) sur la cuisine, pour le plaisir. J'y ai appris des techniques et les mises en situation étaient très intéressantes. Je n'utilise pas la plateforme américaine Coursera/EDX car il y a vraiment beaucoup d’offre et cela devient compliqué de chercher dans ce cas-là. En revanche, ils ont créé une application, ce que je trouve vraiment bien.

Quels cours suivez-vous ?

Je suis actuellement plusieurs cours en langue française et anglaise :

  • TRANSMEDIA STORYTELLING de SUNGKYUNKWAN UNIVERSITY (SKKU) sur FutureLearn
  • Parfums : de l'art de sentir au marketing sensoriel (Ipsica) sur FUN
  • Spanish for beginners (The Open University) sur FutureLearn
  • Je suivais la Gestion de projets de Centrale Lille sur FUN, mais des contraintes professionnelles m'ont empêchée de suivre le rythme

Pensez-vous que c'est contraignant ? Est-ce difficile d'être assidu ?

Il est difficile de suivre régulierement les cours. J’ai suivi un cours de gestion de projets avec une amie et cela nous a motivées. Je passe en moyenne 3 heures par semaine sur un cours régulier. Sur FutureLearn, j'ai tendance à "bingewatcher" les cours en réalité. En un ou deux jours je suis tout le cours. Ce qui n'est pas possible sur FUN car les semaines se déverrouillent semaine par semaine et les cours ne sollicitent pas autant de travail personnel de rédaction etc. Ce n'est pas vraiment contraignant, car on choisit de suivre un cours de nous même. Les modalités ne sont pas forcément adaptées selon le contexte où nous nous trouvons dans la vie réelle mais ce serait difficile à ajuster sans rémunérer les enseignants (cours, examens, entretiens).

Que recommanderiez-vous à un étudiant qui souhaite se lancer dans les MOOC ?

Je lui recommanderais de :

  1. Savoir pourquoi il se lance dans un MOOC pour choisir de manière pertinente, sinon on risque de s’inscrire à tout et de ne rien suivre.
  2. Se limiter à 2 cours à faire en même temps pour être ne pas être submergé et les finir. L'avantage de FutureLearn, c'est qu'une fois inscrit, on peut les commencer et finir quand on veut.
  3. Ne pas hésitez à proposer à des amis de faire le même cours pour se motiver à le faire : comme pour le sport, ça motive !
  4. Alterner cours utile et cours loisir.
  5. Regarder la sélection que fait le site des Echos, ou autres articles, pour choisir des cours reconnus ou nouveaux !

Quelles sont les différences avec les cours à l'université ou en école ?

On choisit les cours que l'on aime. Rien n'est imposé et l'on doit être motivé pour finir ses cours. Personne ne viendra toquer à notre porte si on loupe l'échéance... L'avantage aussi, c'est la souplesse. Certes, sur FutureLearn les sessions de cours sont encadrées, mais on a une semaine pour travailler la notion. Puis deux semaines permettent de finaliser ce que l'on n'avait pas finit sur l'ensemble du cours, avant l'examen final. Le format vidéo est agréable, surtout pour les animations à but de vulgarisation. La cerise sur le gâteau ? Le British Council délivre même un certificat qui atteste de mes connaissances !