Job Etudiant part au ski avec Pauline, assistante commerciale à Châtel



Crédits photo : Pauline pour Job Etudiant

J'ai débuté mon DUT en technique de commercialisation à Annecy en novembre dernier. Pour ma toute première année d'études supérieures, j'ai opté pour l'alternance. Originaire de Châtel, en Haute-Savoie, je me suis tout naturellement orientée vers la société des remontées mécaniques de ma commune. Grâce à mes connaissances dans le village, j'ai décroché un entretien avec le directeur et la RH en août. Mes points forts ? Je connais le domaine et je pratique le ski. Deux points primordiaux pour les recruteurs.

Tout a commencé en septembre 2016. J'ai rejoint la boîte au poste d'assistante commerciale. Au début, la direction ne me confiait que des petits dossiers. A la fin du mois, nous avons dû faire face l'affluence de clients par téléphone et sur le site internet, alors l'équipe m'a rapidement appelée en renfort. J'ai été formée à la relation client afin d'être en mesure de les renseigner et les servir à l'approche du début de la saison de ski. Après avoir enregistré les commandes, j'ai été mobilisée aux caisses avec la responsable de ventes afin de préparer les forfaits de ski achetés et les mettre dans des enveloppes pour les envoyer par la poste. Nous en avons expédié 150 en l'espace de trois jours. J'ai particulièrement aimé cette expérience, qui m'a permis de découvrir le processus de vente de A à Z.



Pauline à la caisse des remontées mécaniques de Châtel.

La maîtrise de plusieurs langues ? "Une nécessité"

Quand je suis en entreprise, je suis mobilisée au guichet les lundis, mardis et vendredis. Je renseigne les skieurs et leur vends des forfaits pour les remontées mécaniques. Les autres jours de la semaine, je réponds aux appels et aux mails, je me charge des dotations pour les lotos, je prépare des bons cadeaux et les forfaits pour fantasticable, la tyrolienne qui survole à près de 100 km/h le hameau de Plaine-Dranse.

J'aime beaucoup mon travail. Renseigner les clients me procure un sentiment très gratifiant, surtout quand ils sont contents. J'aime les aiguiller en leur proposant les meilleures formules de la station. Cela peut vous sembler étonnant, mais je n'ai jamais eu affaire à des clients désagréables. Cette saison, certains ont exprimé leurs mécontentement concernant l'état de la neige, qui était loin d'être excellent depuis le début de la saison. Pour ce poste, il est nécessaire de parler plusieurs langues : des clients allemands, hollandais et de la Suisse allemande viennent en masse chaque année, alors parler anglais et allemand est primordial. Si je devais donner un seul conseil aux étudiants qui souhaitent emprunter la voie de l'alternance, ça serait se lancer et d'oublier ses craintes : si l'on est motivé, cela suffit pour réussir !

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure