Nous président : la présidentielle par les étudiants



Crédits photo : Nous Président

La présidentielle vue par les étudiants ? "Nous Président" l'a fait. Ce média a été fondé fin décembre par MediaSchool Group pour offrir une couverture unique et originale de l'élection. A sa tête, on retrouve Antoine Deiana, diplômé de l'Institut Européen de Journalisme, rédacteur en chef et une ribambelle de rédacteurs en journalisme et communication qui ont accepté de livrer les coulisses de ce projet à Job Etudiant. "Les médias généralistes parlent énormément de l'affaire Fillon, cette campagne est folle et ils s'emparent essentiellement des histoires d'alliances et de partis, explique la rédactrice en chef adjointe Eva, étudiante en 2ème année de master. Nous, nous traitons des angles alternatifs en s'adressant aux jeunes, en essayant de leur donner de l'appétence pour la politique." Pour conquérir cette tranche de l'électorat, Nous Président s'adresse exclusivement et donne la parole aux jeunes, à travers les thèmes d'actualité et des portraits.



De g. à dr. :'Le présentateur, un spécialiste de l'Europe et des jeunes venus débattre. Crédits photo : Nous Président

"On leur donne toutes les cartes en mains, poursuit Eva. Beaucoup se désintéressent, sont abstentionnistes, on essaie de comprendre pourquoi. Ou on traite au contraire de ceux qui ont vu surgir une éclosion politique et affiche un vif intérêt soudain." Pourquoi la jeunesse ne vote pas ? "Pour beaucoup, ils ne se sentent pas concernés, explique la seconde rédactrice en chef ajointe Cécilia. C'est flou. Ils n'accordent pas leur confiance aux personnalités politiques. Il faut établir une relation entre les deux parties."



Crédits photo : Nous Président

Nous Président ne s'arrête pas là. En mars, la rédaction a reçu dans son émission télévisée, Julien Bayou, porte-parole de Yannick Jadot, candidat d'Europe Ecologie Les Verts. Jean-Luc Bennhamias aurait également accepté de rencontrer les apprentis journalistes. Face à eux sur le plateau TV, des étudiants venus débattre des sujets d'actualité. Des contenus qui nécessitent une véritable organisation. "Il y a beaucoup d'articles à gérer, à relire et corriger, c'est très formateur explique Eva. Mais c'est une expérience formidable : nous avons reçu de nombreux mails de jeunes qui souhaitent échanger sur la présidentielle, des adultes... et même des professeurs !"

Twitter : @nous_president1 - @melaniefaure