Un job étudiant chez McDonald's ? Dany vous dit tout !



Crédits photo : Dany pour Job Etudiant

"J'ai pris la décision de travailler en contrat saisonnier l'été 2015 pour gagner de l'argent de poche. C'était ma première recherche d'emploi, alors j'ai postulé un peu partout au cinéma, au bowling, dans les restaurants,... Je ne suis ni passé par des agences intérimaires ni par pôle emploi. J'ai écrit 47 de lettres de motivations dans lesquelles j'ai mis en avant le fait que j'étais disponible de mai à août inclus, la semaine et les week-ends. Je suis allé déposer mes lettres et mes CV directement chez les employeurs et j'ai envoyé quelques courriers. Après avoir envoyé ma candidature un peu partout vers le mois d'avril, j'ai patienté mais je n'ai pas eu énormément de réponses. Sur 47 candidatures, je n'ai reçu que 7 réponses. Après Lidle et Quick, j'ai reçu l'appel de McDonald's. L'employeur m'a redemandé rapidement ce que je faisais dans la vie, mes disponibilités pour travailler pendant l'été et on a convenu d'un rendez-vous pour un entretien. Tout s'est bien passé : une semaine après, j'ai reçu un coup de téléphone et une date pour venir signer le contrat saisonnier de deux mois."

"Au début, je travaillais 5 jours par semaine du mercredi au dimanche et j'étais en repos les lundis et mardis. Quand j'ai demandé mon CDI étudiant, je suis passé de 24h/semaine à 14h/semaine. A présent, je travaille du vendredi soir au dimanche soir. Les équipiers ont la possibilité de passer à temps plein (24h/semaine) pendant les petites vacances scolaires, ce qui est cependant obligatoire en juillet et août. En ce qui concerne les horaires, elles varient : nous pouvons commencer à 9 ou 10 heures et finir à minuit ou 1 heure 30 du matin. Côté salaire, je suis rémunéré au Smic, sans compter mes heures supplémentaires. La pointeuse calcule toutes les minutes travaillées dans le mois et les jours fériés sont payés double après un an d'ancienneté."

Les débuts à McDonald's

"J'ai commencé au poste d'équipier au comptoir. La première journée, j'en avais plein la tête et j'étais stressé : beaucoup de normes d'hygiène à retenir, la composition des sandwichs, le fonctionnement de ma caisse... Il m'a fallu environ trois jours pour que je me sente plus performant ! Je commence ma journée en passant au vestiaire. Je regarde le tableau pour connaître mon poste aux heures de rush, les produits en rupture et les offres promotionnelles. Je me lave ensuite les mains et je prends place. Formé pour le comptoir, j'alterne entre le drive, les frites, les boissons, la caisse et la salle. Ensuite nous nous relayons pour exécuter nos tâches secondaires telles que la propreté et le plein. Après le rush du midi nous rentrons chez nous pour revenir le soir ou nous prenons notre pause pour travailler l'après-midi."



Crédits photo : Dany pour Job Etudiant

"Travailler chez McDonald's comprend beaucoup d'avantages : cela m'a appris à avoir plus de confiance en moi. Cela m'a permis de vaincre mon naturel timide, moi qui avais beaucoup de mal à avancer vers les gens. Aujourd'hui, je n'ai plus peur d'aller parler vers les gens ou de crier "Il me manque un Big Mac en ligne 1 stp !" devant beaucoup de monde ! De plus, l'esprit d'équipe étant primordial, l'ambiance est très bonne ambiance et mes collègues de travail sont devenus mes amis. Enfin, nous avons droit à un plateau repas composé de cinq points (une petite boisson étant égale à un point, une moyenne frite à deux points, etc.) a chaque service ! Les bas ? Nous sommes contraints de travailler le week-end !"

"Bien entendu, il n'est pas aisé de concilier vie étudiant et travail. J'étudie à 45 minutes de chez moi et je fais la route tous les jours, donc je dois travailler mes cours le soir quand je rentre ou alors la journée à la bibliothèque quand j'ai une pause. Comme je travaille le week-end, je n'ai pas le temps ni le courage de bosser mes cours à ce moment là. Après, c'est un rythme à prendre : j'ai redoublé ma deuxième année de licence car je n'avais pas réussi à concilier les deux. Mais cette année, tout va mieux et j'ai trouvé une organisation qui me convient !"

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure