Solidays : portraits de festivaliers

"Je suis venue pour soutenir l'association Sidaction mais aussi pour le rappeur Mac Miller !" Mailee, 16 ans



"C'est la deuxième fois que je viens au Solidays. Ici, tout le monde est libre et ne se prend pas au sérieux." Méziane, 16 ans.



"Je suis venue pour découvrir de nouveau artistes et partager ce moment avec mes amis." Amélie, 16 ans.



"Le Solidays, c'est l'occasion de décompresser entre deux épreuves du baccalauréat !" Mattéo, 17 ans



"Ca fait cinq ans que je viens avec mes copines. La recette du Solidays ? Une bonne ambiance, des bons groupes et de super bénévoles." Elodie, 22 ans



"Ma copine m'a mis au défi de venir avec un collier de fleurs !" Ulysse, 16 ans.

"Ce que j'attends avec impatience ? L'arrivée de Flatbush Zombies sur scène !" Samuel, 17 ans.



"J'ai de la poudre colorée partout ! Je n'ai pas fait la Color Run, alors je me suis rabattue sur la Color Party." Viviane, 21 ans.



"On ne parle plus beaucoup du Sida. Je travaille dans un hôpital et j'ai été confronté à de nombreux cas, alors venir est important." John, 26 ans.



"Le Solidays, c'est un cadeau d'anniversaire !" Alexis, 18 ans



"Wonder Woman ? Elle représente la femme forte !" Pauline, 24 ans.



"Venir à Solidays a un coût, mais quand on sait que ça finance la recherche contre le Sida, on se dit que c'est utile." Cécile, 20 ans.

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure - @solidays

Photos : Quentin Sarti et Loubna Chlaikhy