Etudiants, réussite au bac, dépenses moyennes... les chiffres clés de la rentrée 2018

@jobetudiant
Image d'illustration; Crédits photo : Journal de l'économie

  • Quelque 12,4 millions d'élèves franchissent lundi les portes des écoles (6,74 millions), collèges (3,37 millions) et lycées (2,28 millions), auxquels s'ajoutent 270.000 apprentis.

  • Ils suivront les cours dispensés par 881.400 enseignants répartis dans les 62.250 écoles et établissements scolaires du public et du privé.

  • La dépense moyenne par élève et par an s'élève à 6.300 euros par écolier (maternelle et élémentaire), 8.580 euros par collégien, 10.870 euros par lycéen général et technologique et 12.380 euros par lycéen professionnel.

  • Encadrement des élèves dans le public: il y a en moyenne 24,3 élèves par classe en maternelle, 23,3 à l'école élémentaire, 24,7 au collège, 29,3 au lycée général et technologique et 18,5 en lycée professionnel.

  • Cette année, 3.200 classes de CP seront dédoublées dans les écoles des quartiers défavorisés (REP) ainsi que 1.500 classes de CE1 dans les quartiers très défavorisés (REP+). Cela s'ajoutera aux 2.000 classes de CP déjà dédoublées l'an dernier en REP+. Au total, 190.000 élèves bénéficieront de cette mesure contre 60.000 l'an dernier et 300.000 attendus l'an prochain.

  • L'an dernier, 321.476 élèves en situation de handicap étaient scolarisés dans les écoles. À la rentrée 2018, 20.000 élèves supplémentaires sont attendus. Le gouvernement promet 3.584 équivalents temps plein d'accompagnants supplémentaires.

  • L'allocation de rentrée scolaire (ARS), qui aide les parents aux revenus modestes à payer les cartables et autres fournitures, a été versée le 16 août à environ 3 millions de familles. Son montant a été revalorisé d'environ 1% par rapport à l'an dernier: 367,73 euros pour les élèves de 6 à 10 ans, 388,02 euros pour les 11-14 ans, et 401,47 euros pour les 15-18 ans.

  • La rentrée est un peu moins chère cette année, selon l'enquête annuelle de la Confédération syndicale des familles (CSF): le coût diminue globalement de 2,9%. Mais la facture varie en fonction des classes. Elle augmente notamment en CP (165 euros de frais, soit 10% de plus qu'en 2017), où l'allongement des listes de fournitures tend à gonfler la note.

  • Le taux de réussite au brevet en juin 2018 a été de 87,1%.

  • Le taux de réussite au baccalauréat était, lui, de 88,3%, ce qui donne 79,9% de bacheliers dans une génération.

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure