Erasmus : Chiara, en échange à Paris

Erasmus
Crédit photo : Ismaïl Chraibi pour Job Etudiant

Pourquoi Erasmus ?

Ma mère m'a dit de faire Erasmus, mais moi, je ne voulais pas ! Mais ma demande a été acceptée, donc me voilà ici ! Au final, je trouve que c'est une bonne expérience.

Quels étaient votre choix ?

En réalité, j'avais choisi l'Espagne et Paris et c'est Paris qui m'a acceptée. Je suis venue en 2015 et j'avais beaucoup aimé la vie. L'avantage, ici, est qu'il y a de nombreuses opportunités professionnelles... pas comme Venise ! Je souhaite même y faire mon stage.

Comment se sont passés vos premiers pas ?

Je suis arrivée en septembre pour un semestre, après avoir monté le dossier de mars à septembre quand j'étudiais à l'université Ca' Foscari de Venise. Les premières semaines étaient difficiles. J'ai procédé à quelques changements dans mes cours. L'administration parisienne n'est pas très organisée !

Quelles sont les différences avec la France ?

Il y en a beaucoup. Ici, les TD sont obligatoires. En Italie on a des cours de la statistique en 2ème année. Ici, ça commence en première année. Ca a été dur de choisir les cours. Je fais des cours de 3ème année sans avoir fait les deux autres années. Pour le moment, ça va : j'ai de bonnes notes.

La vie parisienne est-elle accessible ?

Paris coûte cher. Je paye 400 euros de loyer par mois. Mes parents m'aident financièrement et je touche 280 euros de bourse de l'université. Pour sortir, j'ai repéré les lieux pas cher, donc tout va bien !

Avez-vous rejoint une association ?

Je fais partie de l'ESN Paris, le réseau des étudiants en Erasmus. Je viens tous les lundis au rendez-vous hebdomadaire du café des langues pour revoir mes amis et pratiquer le français.

Que vous a apporté le programme d'échange ?

Erasmus m'a ouvert l'esprit. J'ai rencontré beaucoup de personnes, ce que je n'imaginais pas. Je vois les choses différemment maintenant. Je me rends compte que l'on s'enrichit des autres. Je pense que tout le monde devrait participer à Erasmus.

Les hauts et les bas de votre Erasmus ?

J'ai vu une autre façon d'apprendre à l'université et j'ai amélioré mon niveau de français. Le mauvais côté ? Il a été très dur de choisir les cours et de se mettre à niveau !

Vos conseils à ceux qui souhaitent partir ?

Choisissez les cours AVANT et regardez bien le contenu car la procédure pour les modifier est très complexe !

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure