Job étudiant : Florian, forain sur les marchés depuis ses 16 ans

Florian
Florian (à droite) tient le stand à Martigues, aidé par un ami de son père. Crédits photo : Mélanie Faure pour Job Etudiant

A chaque visiteur qui passe devant son stand, Florian tend son plateau de charcuteries corses. "Si vous avez oublié votre code secret, il existe le paiement sans contact !", lance-t-il aux plus dubitatifs. Ce dont il est habitué : depuis ses 6 ans, Florian accompagne son père sur les marchés des Bouches-du-Rhône et plus largement de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Au fil des années, il lui a confié de plus en plus de responsabilités. Jusqu'à lui céder complètement les manettes sur certains événements, comme c'était le cas à Martigues en ce mois de novembre. "J'aime le contact avec les gens, explique Florian. Quand on prouve aux client que l'on maîtrise son métier, ils ne nous regardent plus comme des minots."

Et il connaît son job sur le bout des doigts : le jeune homme prépare le stand le matin, paye le placier, expose ses produits, va a l'encontre des passants pour leur faire goûter ses charcuteries et encaisse. Si les clichés sur les produits corses ont la vie dure, Florian les prend... avec humour. "Je pratique l'auto-dérision !", soutient-il. Le sourire, toujours, même si certains réveils ne sont pas faciles. Mais le jeu en vaut la chandelle. "C'est mon père qui me paye. Il me donne en fonction des recettes du jour. Grâce à ça, j'ai plus d'argent que la plupart des gens de mon âge."

Florian
Florian et sa dégustation de produits corses. Crédits photo : Mélanie Faure pour Job Etudiant

Pour le futur, Florian voit cependant les choses autrement. Alors il a fait de ses études en informatique sa priorité. "Si j'aime travailler sur les marchés, ce n'est toutefois pas la voie que j'ai choisie. Je ne veux pas la même vie de famille que mon père, qui est d'ailleurs séparé de ma mère. Une année, je suis arrivée à 21 heures un 24 décembre. Ma mère m'a fait le waï car elle ne l'a pas supporté !" En attendant, Florian continue d'arpenter jusqu'à janvier les marchés de Noël de Marseille et ses environs avec sa charcuterie corse.

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure