Fiesta des Suds : un festival planétaire à Marseille

Bachelor
Big Flo et Oli sur scène; Crédits photo : Mélanie Faure

Dès l'entrée des Dock des Suds, le ton est donné. Pour sa 26ème édition, la Fiesta des Suds a posé ses valises dans l'ancien bâtiment portuaire qui servait d'espace de stockage des épices depuis les années 50 jusque dans les 90's. Ambiance tamisée, espaces étroits, les habitués naviguent sans difficulté entre la salle des Sucres, le salon Rouge, le cabaret-discothèque et l'espace en plein air, un verre de bière à la main. Ces soirs-là, la baraque thaï côtoyait le traiteur pakistanais et le stand de crêpes. Du 18 au 21 octobre, ils étaient des milliers à honorer le rendez-vous musical annuel à la programmation variée avec des artistes confirmés ou de jeunes prodiges.

Bachelor
Au coeur de la Fiesta; Crédits photo : Mélanie Faure

Une programmation tournée vers le monde, et plus particulièrement la Méditerranée. La star montante afro-trap MHD, le duo star Big Flo et Oli, le Syrien Omar Souleyman, les Marseillais Chinese Man, le bluesman Keziah Jones, le jeune DJ Rhino ou encore le groupe de rap local La Méthode. "Je fais la Fiesta des Suds depuis que j'ai 15 ans, explique Camille, 23 ans, étudiante en droit des affaires. Ce soir j'ai adoré Big Flo et Oli et Chinese Man, mais impossible de les départager car ils ont deux univers totalement différents. Je trouve juste dommage qu'il n'y ait plus la grande scène." Margot, elle, est venue accompagné de six amies pour découvrir de nouveaux sons. "Je ne connais presque aucun des artistes mais j'avais adoré l'édition précédente, donc je ne pouvais pas rater ça !"

Bachelor
Kévin et Jacques; Crédits photo : Mélanie Faure

Un dernier au revoir aux Dock des Suds

Pour certains, la Fiesta des Suds marquait la fin des Dock des Suds. Début octobre, l'avenir de ce lieu culturel marseillais restait incertain, racheté par Euromed qui souhaite les détruire pour "la reconstruction de bureaux et de logements" dans le cadre du programme global d'aménagement de la zone. Fini les We Are, les Positiv, les Fiesta ou encore la Rave.

Bachelor
La salle cabaret-discothèque; Crédits photo : Mélanie Faure

"Les Dock, c'était un rendez-vous, on est habitué, alors on tenait à venir une dernière fois, soutient Kévin, 25 ans. Il y a plus d'histoire ici qu'à la Friche et qu'au R2 (ndlr : le rooftop des Terrasses du Port)."

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure - @dockdessuds