J'ai testé pour vous : la plateforme de recrutement de Burger King

Pour sa nouvelle campagne de recrutement, Burger King a détourné les tweets de ses clients qui se plaignaient de leur prestation pour lancer un appel aux candidatures. Job Étudiant s'est plongé dans la peau d'un candidat.

@jobetudiant Crédits photo : Burger King

Les pros du marketing ont un message pour vous. Pour faire face à la pénurie de main d'œuvre qui touche la France, Burger King exploite le filon de l'humour. Le géant du burger a détourné les messages de plaintes des clients en vidéo décalée - et c'est le DRH Gaël Mosny en personne qui vous répond. "1H d'attente au Burger King, j'ai envie de me tuer"*, peut-on lire sur un tweet.

Et la réponse du recruteur est inattendue. "On va essayer de vous garder en vie un peu plus longtemps. Désolé pour cette heure d'attente, d'autant plus qu'on sait exactement ce que c'est d'attendre. En ce qui nous concerne, on attend les candidatures sur les 3000 offres d'emplois qu'on a à pourvoir... On attend." Une campagne de recrutement qui a fait son petit effet. Alors Job Étudiant a voulu tenter sa chance.

Du boulot partout en France

Tel un candidat à la recherche d'un emploi, nous nous sommes rendus sur le site Recruteznous.fr, un peu anxieux de la lourdeur du processus de recrutement. Mais que nenni ! La plateforme est à l'image de BK : colorée, intuitive et dynamique. Le message suivant nous accueille : "On candidate au titre d’employeur n°1 de votre cœur."

Je clique sur "Laissez-nous vous convaincre". Je dois répondre à une série de questions et choisir l'un des choix proposés. J'opte pour un environnement de travail "tout feu tout flamme", le management d'équipe que "j'adore et j'apprends chaque jour". J'indique rechercher un "poste évolutif qui allie terrain et humain" et que, "novice en Whopper, je suis prêt.e à apprendre".

@jobetudiant Crédits photo : TheGoodBurger; Pexels

Le résultat apparaît : je suis prête à enfiler le tablier de l'équipier Burger King ! Toute une panoplie d'offres d'emplois s'affiche alors. Bergerac, Paris, Eysines, Rennes... Si l'envie me prend de déménager à l'autre bout de la France, il me suffit de glisser un CV pour tenter ma chance !

Je remplis le formulaire de candidature et glisse un CV. Mon (potentiel) futur employeur se veut rassurant. "Tout est possible chez BK", peut-on lire. Et pour la première fois, je commence bel et bien à croire en cette utopie.

Réseaux sociaux : Facebook de Job Etudiant - Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure