"J'ai toujours su ce que je voulais" : Marta, apprentie coiffeuse en CPA

Comme beaucoup, elle a toujours rêver de devenir coiffeuse. Marta est une Marseillaise en deuxième année de CAP à l'école de coiffure Phocea René Attoyan. Job Etudiant l'a rencontrée sur le Delta Festival, où elle a coiffé des dizaines de festivaliers. Une expérience grandeur nature qui n'a pas impressionné la jeune fille de 17 ans, des rêves plein la tête. Minute confidences.

@jobetudiant
Marta au Delta Festival; Crédits photo : Léa Tagliaferro pour Job Etudiant

"C'est grâce à ma tante que j'ai su très jeune que je voulais être coiffeuse. Je lui posais tout le temps des questions. J'ai pas passé le bac. Pour moi, c'était inutile. Plutôt vivre directement mon rêve."

"Mon travail est physique. Je passe mes journées debout. L'inconvénient ? Je sais à quelle heure j'arrive, mais pas à quelle heure je pars. Mais ça ne me dérange pas : je savais que c'était ça le métier de coiffeur ! Les bons côtés ? Tout ! Je fais ce que j'aime, je suis épanouie. Je suis mieux au travail qu'à la maison."

"J'ai des cours de mathématiques, français, histoire, sport. Je fais beaucoup de pratique. Je travaille dans un salon en alternance, à Allauch, trois jours par semaine. Le reste du temps, je suis à l'école."

"Les premiers jours en entrepris ont été marquants. On est intimidé, et les clientes le voient ! Je fais du balayage, des coupes, des soins. Aujourd'hui, je rêve d'ouvrir mon salon ou de travailler dans le milieu audiovisuel. Travailler à la télévision, coiffer des stars !*

@jobetudiant

Marta coiffe une festivalière; Crédits photo : Léa Tagliaferro pour Job Etudiant

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure