We Love Green : l'incontournable festival écolo

@jobetudiant
Le We Love Green; Crédits photo : Léa Georges pour Job Etudiant

Un festival de musique qui sensibilise à l'environnement ? Le We Love Green l'a fait. Le rendez-vous annuel était de retour pour sa huitième édition les 2 et 3 juin dernier au Parc Floral de Vincennes, en banlieue parisienne. En tout, ce sont 80 artistes qui ont défilé sur les cinq scènes du festival, qui a vu l'arrivée de la petite dernière, la "Canopée". Des pointures comme Orelsan, Jamie XX, Björk, Charlotte Gainsbourg, The Black Madonna, mais aussi des pépites montantes comme Angèle, Lomepal, Jorja Smith ou encore le R&B avec The Internet. "Vous avez les bases", demande le rappeur Orelsan au public en folie. "La terre est ronde, "Bonne meuf", "Défaite de famille", "Basique"... le rappeur interprète ses plus grands titres devant la foule conquise. A la nuit tombée, les files s'allongent aux stands de hot-dog et de burgers, tandis que The Black Madonna et Jamie XX investissent la scène à la nuit tombée. Jusqu'à une heure du matin, l'ambiance est électrique.

@jobetudiant
Angèle ouvre le bal sur la scène de le Prairie; Crédits photo : Léa Georges pour Job Etudiant

Jenifer 30 ans, est une Allemande qui s'est laissée tenter par le We Love Green. "La musique est géniale !, s'exclame-t-elle. Je ne connais que deux artistes, Jorja Smith et Orelsan, mais je trouve que c'est important d'allier l'aspect vert. Tout le monde est sensibilisé à ça, au fait que nous devons être conscients de certaines choses qui se passent dans le monde."

@jobetudiant
Le We Love Green; Crédits photo : Léa Georges pour Job Etudiant

Florian et Garance, étudiante en architecture de 22 ans et chanteur lyrique de 28 ans, ont fait le trajet depuis Lyon. "Le côté vert ça nous parle : on est très branché écolo, on prône le zéro déchet !, explique Florian. La place de l'écologie a une place primordiale dans le festival. On parle beaucoup du septième continent de plastique. Il y a des stands qui mettent en avant le message "Un verre cassé = poubelle", un atelier fruits et légumes qui incitent à réutiliser les produits plutôt que les jeter... J'espère que ça aura un impact auprès des festivaliers."

Le We Love Green en dix chiffres :

74 000 festivaliers sur deux jours, contre 58 000 en 2017

800 bénévoles

50 kits de produits d'entretien éco-responsable de l'équipe production et technique

800 repas distribués aux Restos du coeur et à Emmaüs

50 start-up et ONG

12 projections de films et de documentaires

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure - @We Love Green