We Love Green : portraits de festivaliers

Ils ont la vingtaine, arrivent des quatre coins de la France et ne voulaient rater ça pour rien au monde : les 2 et 3 juin dernier, 74 000 festivaliers ont passé les portes du We Love Green. Au programme, deux jours de concerts, d'ateliers, de conférences autour de l'environnement et des dizaines de restaurateurs qui ont fait exclusivement usage de vaisselle compostable et compostée. Le pari d'allier écologie et chanson a conquis ces quatre festivaliers, qui racontent à Job Etudiant leur aventure We Love Green.

@jobetudiant
Anna-Lena et Jennifer; Crédits photo : Léa Georges pour Job Etudiant

Anna-Lena et Jennifer, 30 ans, Paris "On adore Paris, l'ambiance des festivals et la météo est parfaite aujourd'hui ! Nous sommes venus pour voir Orelsan et Joja Smith, même si, je dois avouer, je ne connais pas les autres artistes à l'affiche ! Pour nous, c'est l'occasion de découvrir de nouveaux talents. Et puis, le fait que l'on sensibilise les festivaliers à l'écologie est important. On doit vraiment faire attention à cela. Je préfère payer un billet pour un festival qui défend une cause."

@jobetudiant
Garrence et Florian; Crédits photo : Léa Georges

Garrence, 22 ans, Lyon et Florian, 28 ans, Paris "Le We Love Green ? C'est mon cadeau d'anniversaire ! Je ne m'y attendais pas du tout, mais je connais le festival de réputation. Nous sommes venus pour Orelsan, Mygos et Vendredi Sur Mer. On trouve ça super fun, avec le spot maquillage, légumes, conférences. Le côté vert, ça nous parle : on s'est mis au 0 déchet. Le 'septième continent' de plastique prend une place de plus en plus importante alors l'écologie est capitale. Si le We Love Green permet de sensibiliser avec le principe "Un verre = recyclage", c'est utile."

@jobetudiant
César qui arrose Mélanie Faure avec son pistolet à eau; Crédits photo : Léa Georges

César, 26 ans, employé marketing chez Bouygues Télécom "Il y a de grosses têtes d'affiches ! J'attends avec impatience Lomepal, Ibeyi, The Black Madonna, Orelsan. J'ai adoré Angèle, sur scène : elle me fait rire sur Instagram, c'est vraiment une meuf pour les réseaux sociaux ! Ce que j'aime dans les festivals, c'est que on paye une entrée pour voir plusieurs artistes. C'est en plein air, il y a une bonne ambiance... Je bosse beaucoup autour de la responsabilité sociétale des entreprise, ce sujet me touche, mais je ne vois pas comment un festival peut être éco-responsable. Je ne viens pas à un festival pour écouter des conférences !*

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure - @We Love Green