Job saisonnier : Nicolas, chargé de maintenance à Super-Besse

@jobetudiant
Nicolas à Super-Besse; Crédits photo : Mélanie Faure

J'ai toujours rêvé de travailler sur une station de ski. J'ai passé un bac pro maintenance des équipements industriels, avec mention complémentaire technicien ascensoriste. Mes premières candidatures ont débouché sur un contrat saisonnier.. mais rien par la suite. Alors j'ai travaillé pour une petite boîte auvergnate d'ascenseurs pendant la saison estivale. J'ai démissionné au bout de quelques mois pour partir dans un grand groupe. Ce que je ne savais pas, c'est que Super-Besse ne m'avait pas oublié. J'ai reçu un coup de fil pour un contrat en CDI sur la station. Bien entendu, j'ai accepté !

J'ai commencé en novembre 2016. Mon premier poste ? Celui d'agent d'exploitation de remontées mécaniques. Pendant la saison, je suis aussi conducteur de télésièges. Je suis la personne postée dans la cabine : je remets de la neige à l'arrivée si besoin et je m'assure que les skieurs ont bien quitté le télésiège. Ensuite, j'ai été formé à la maintenance. Je me charge des essais annuels électriques, des révisions des lignes, des réparations des bornes pour les forfaits et de l'exploitation pour faire tourner le télésiège. Il y a des jours, il y a beaucoup de pannes et on court partout ! Je travaille 35 heures par semaine.

Les mauvais côtés de ce job ? Quand il n'y a pas de neige, comme cette année ! Je trouve le temps long. Et lorsqu'il fait froid et qu'il y a la grêle, les conditions sont difficiles. Les bons côtés ? C'est un plaisir de travailler dehors, avec un tel cadre.

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure