Soleil sur la médina : Job Etudiant vous emmène à Marrakech !

@jobetudiant
La place Jemaa el-Fna; Crédits photo : Mélanie Faure

Marrakech est à trois heures de vol de Paris. Des milliers de kilomètres, pour un décor complètement dépaysant. Des paysages arides, des rangées de bâtiments reconnaissables au premier coup d'oeil avec ses couleurs ocres et son trafic confus, où voitures et motos s'engouffrent aux carrefours. Au bord de la route, les clichés sont vrais : il n'est pas rare de croiser le chemin d'un dromadaire, attendant patiemment la venue d'un touriste qui veut se hisser sur son dos. Que faire à Marrakech, et ses environs ?

Premier jour. On pose nos valides dans un grand riad du centre de Marrakech, dans le quartier Balkisse. Direction le quartier de la Medina, pour la visite du musée
Yves Saint Laurent et les jardins de Majorelle. Majorelle, une parenthèse dans la ville, hors du temps, où le célèbre créateur de mode aimait flâner. Le bleu des murs contrastent avec les arbres et les palmiers, tandis que les nombreuses fontaines insufflent une atmosphère apaisante.

@jobetudiant
La place des épices du souk de Marrakech; Crédits photo : Mélanie Faure

A l'opposé de la ville, autre ambiance dans le souk de Marrakech. Des allées interminables d'épices, de vêtements, de bijoux dorés et argentés, de babouches accrochées en l'air. Les vendeurs nous alpaguent. "English ? Spanish ? French ?" Ici, les touristes viennent du quatre coins du monde, alors il faut savoir négocier dans toutes les langues. L'heure est à la négociation pour l'acheteur aussi. Reste à savoir jusqu'où le prix doit s'aligner.

Du comptoir Darna à la vallée de l'Ourika

Pour les Français, le repère s'appelle le Comptoir Darna. Un restaurant franco-marocain chic, entre la boîte de nuit de Jean Roch le VIP Room et l'hôtel le Sofitel. Sur les tables, les bougies éclairent les convives dans une ambiance tamisée Des couscous délicieux à la formule royale, à l'agneau ou au poulet, des cocktails avec alcool (qui se fait rare sur les cartes des restaurants), des plats européens et surtout, un show sensationnel. Des danseuses envahissent la salle, les musiciens vous feront danser sur des sons incontournables, avant que le DJ ne prenne le relais jusqu'au bout de la nuit. Mission réussie : les clients repartent avec un souvenir indélébile.

@jobetudiant
Déjeuner au bord du cours d'eau à la Vallée de l'Ourika; Crédits photo : Mélanie Faure

Si la vie à Marrakech est aux antipodes de Paris, où le flux vous entraîne sans relâche, une parenthèse s'impose dans notre voyage. Direction la vallée de l'Ourika, à une heure de route de la capitale marocaine. Au sommet de la montagne se trouve une cascade, dont l'eau se déverse en contrebas. Ici, on déguste des tajines à 40 dirhams (4 euros) avec de la salade et du pain.

@jobetudiant
A l'ascension de la Vallée de l'Ourika; Crédits photo : Mélanie Faure

Deux guides nous approchent. Pendant une heure, notre groupe marche, escalade, et parcours les sentiers de la vallée. La cascade se mérite. En haut, des paysages à couper le souffle s'offrent à nous. La nature éblouit ceux qui s'y aventurent.

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure