Solidays : les portraits des festivaliers les plus déjantés

Ils sont venus des quatre coins de la France pour se déhancher sur Macklemore, J Balvin, Angèle, chanter les rimes de Macklemore ou Ninho. Découvrez les portraits des festivaliers les plus déjantés du Solidays !

@jobetudiant
"Je suis venue voir Lomepal, Macklemore et Vladimir Cauchemar. Le sida, c'est d'actualité, donc forcément, ça me touche. Tous les festivals devraient véhiculer un message !" Julie , 26 ans, paysagiste originaire de Roisny sous bois

@jobetudiant
"Ce qui m'a poussée à venir ? Macklemore ! Mais aussi la bataille contre le sida. D'ailleurs, je pense que l'on devrait renforcer la sensibilisation dans les écoles." Anyssa, 24 ans, vendeuse originaire de Montreuil

@jobetudiant
"Cela fait plusieurs années que nous venons au Solidays. On aime ce côté bienveillant. Avant, je venais exclusivement pour la musique. Maintenant, on va au contact des associations, on écoute les talks." Anne-Coralie, 28 ans, originaire de Paris, Jessica, 32 ans, chef de projet RH à Paris

@jobetudiant
*"Je suis venue de Perigueux pour voir mes amis. C'est mon premier festival et ce qui m'a touché, c'est la cause pour le sida. Je trouve ça super." Marie 32 ans Perigueux comptable

@jobetudiant
"Je suis venue pour Youssoupha. La cause plaidée par le festival me parler : je connais bien le sujet en raison de mon métier. Ce que j'adore ici, c'est l'ambiance. Personne ne juge, tous les looks sont acceptés !" Virginia, 27 ans , éducatrice spécialisée originaire de Bougival.

@jobetudiant
"Je suis venu pour l'ambiance : j'adore faire la fête !" Tanguy, 23 ans, paysagiste originaire de Palaiseau

@jobetudiant
"On est venus pour Angèle, et seulement Angèle !" Solene, Chris, Laure et Pierre, 24 et 25 ans

Crédits photos : Mélanie Faure

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure