Talent en herbe : Ivan, star des réseaux sociaux à 22 ans

Ivan
Ivan pour Job Etudiant. Crédits photo : Mélanie Faure

Il vous a sûrement fait rire un soir, lorsque vous êtes tombé par hasard sur ses vidéos en scrollant votre fil d'actualité Facebook. À seulement 22 ans, Ivan Bede a su s'imposer sur les réseaux sociaux. Destiné à devenir joueur de basketball professionnel, ce grand brun originaire de Toulouse a fait le choix de tout abandonner pour se consacrer pleinement à sa passion : la comédie. "J'ai fait un bac économique et social à Pau. Diplômé, je suis parti en centre de formation de basket puis dans un junior college aux Etats-Unis." Déjà auprès des autres joueurs, Ivan se démarque. "Dans le vestiaire, c'était moi le pitre !, se souvient-il avec un sourire. Ils me disaient 'vas-y, lance-toi, fais des vidéos !'"

Au terme de sept mois de formation, l'université de Big Spring au Texas lui fait une offre, mais Ivan refuse. "Je ne me voyais pas repartir pour quatre ans", explique-t-il. C'est à ce moment-là qu'il a pris une décision radicale. "J'ai eu un déclic et je me suis dit 'vas-y, c'est maintenant ou jamais'. Après, il sera trop tard. Je suis incapable de faire deux choses en même temps, alors j'ai arrêté mon cursus à mi-parcours pour me lancer dans la vidéo sur internet. Faire rire les gens a pris le dessus."

Ivan
Crédits photo : Facebook Ivan Bede

En mars 2016, la machine Ivan est lancée

En 2015, Ivan part rejoindre ses frères qui étudient en école de design, à Paris. Il emménage dans leur appartement, aidé financièrement par ses parents. En mars 2016, il tourne sa première vidéo, qu'il poste sur Facebook. "Je n'avais que des bons retours alors j'ai décidé de continuer, relate-t-il. Je gagnais 1000 abonnés par mois au début. En avril 2017, j'avais atteint les 20.000 abonnés. J'ai testé un nouveau format qui a fonctionné. En sept mois, ça a explosé : j'ai passé le cap des 300.000 abonnés." Les débuts ne sont pas simples. Ivan n'a pas d'équipe : il tourne seul avec son smartphone posé sur un trépied.

Lorsqu'il tourne la vidéo sur Sandrine, "la secrétaire insupportable", il se débrouille comme il peut et enchaîne les plans en contrechamp. Rapidement, il sera aidé par ses proches. Pour le son, il a trouvé une technique ingénieuse... low cost. "J'ai acheté un micro premier prix que j'ai scotché sur un balai pour que mon pote s'en serve de perche !" Aujourd'hui, il tourne avec un réflex et accepte de collaborer avec des professionnels de l'audiovisuel qui lui proposent leur aide. "J'écris du dimanche au mercredi. Le mercredi et le jeudi je tourne et je monte. Le jeudi soir, je poste la vidéo sur les réseaux sociaux. Et le vendredi et le samedi, je me repose !"

Ivan
Ivan pour Job Etudiant. Crédits photo : Mélanie Faure

Pour le personnage de la secrétaire Sandrine, il s'inspire... de sa mère

Son inspiration ? Ses proches. "Je m'inspire d'une trentaine de personnes issues de la vie réelle, mais jamais de célébrités, affirme Ivan. Mes sketches correspondent à la réalité que je tourne en dérision. Je suis fasciné par la capacité à être drôle malgré soi. J'adore me caler devant le JT de 13H de Jean-Pierre Pernaut : les gens tellement sont drôles !" Ivan nous confie alors que le personnage de Sandrine est inspirée de sa mère et le quarantenaire sudiste de son père. "Il fait semblant de ne pas se reconnaître, mais il sait que c'est lui !" Des parents qui l'ont toujours soutenu. "Ma mère comprend très bien comment fonctionnent les réseaux sociaux et le monde artistique, explique-t-il tendrement. Elle m'a immédiatement fait confiance. Ils n'ont jamais douté. Aujourd'hui que ça marche, ils me disent 'on le savait'."

La recette Ivan commence à prendre. Sur Facebook, il comptabilise 390.000 abonnés. De quoi retenir l'attention des annonceurs. "Je commence à avoir des propositions de contrats hors-Facebook, explique-t-il à Job Etudiant. Sinon, j'ai quelques revenus tirés du nombre de vues sur Youtube." Une notoriété qui se ressent aussi dans la rue, où il est de plus en plus reconnu. Contacté par un producteur pour monter un one-man-show, sa carrière pourrait prendre un nouvel envol. S'il sait qu'il a encore du chemin à parcourir, Ivan a assurément toutes les cartes en main pour réussir.

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure - @IvanBede - Youtube : Ivan Bede