Watiz, l'application pour scanner vos vêtements préférés

Vous avez flashé sur un vêtement dans la rue ou sur Instagram et cherchez désespérément à mettre la main dessus. Avec Watiz, application d'analyse de vêtements en ligne, vous pouvez acheter en quelques clics les pièces convoitées. Son co-créateur Rémy Villecroze revient sur son audacieuse aventure lancée en 2020.

Facebook de Job Etudiant

Watiz, c'est l'histoire de Rémy Villecroze et de Julien Capra, deux entrepreneurs qui ont eu l'idée de lancer une application dédiée à l'analyse des vêtements en ligne. Une idée ingénieuse. Grâce à l'intelligence artificielle (IA), leur application analyse les couleurs, les motifs, les détails des pièces et l'ensemble des variables. En septembre 2020, Watiz est lancée sur les plateformes de téléchargement. Ses locaux sont situés au sein du campus Station F, à Paris, entre Luko Assurances et l'outil de création de vidéos Play Play. "En un an, nous avons comptabilisé 200.000likes et 1 million de recherches", nous explique Rémy Villecroze. La moitié des utilisateurs est âgée de 18 à 24 ans. Le reste a en majorité 25 à 35 ans.

Comment fonctionne Watiz ? L'application est affiliée à des marques partenaires dont le catalogue de produits est intégré. Des pionniers du secteurs parmi lesquelles Asos, Zalando et depuis peu les Galeries Lafayette. "Nous avons des mises à jours des catalogues à raison d'une fois par semaine avec des gamme de prix variées, détaille le co-fondateur de ce Shazam du prêt-à-porter. Nos catégories sont à jour. Et depuis la fin du mois de novembre, nous avons intégré les sacs à main à notre algorithme." La prochaine conquête ? Celle du marché de la seconde main et du marché masculin. *"Nous voulons développer les modèles du C2C en marge du B2B", explique Rémy Villecroze.

Facebook de Job Etudiant

Et si les marques et les internautes y trouvent leur compte, les influenceurs en ont également fait leur outil incontournable. Cassandra, 20 ans, est influenceuse sur Instagram. Cette étudiante en école de commerce, en Master 2 de marketing digital, fait partie du réseau de "Watizeuses". À Job Etudiant, elle explique comment cette collaboration est un "win-win". "Je porte ce que j'ai dans mon placard, déclare-t-elle. Si mes followers font une recherche sur mes photos, ils vont retrouver l'article identique ou un substitut. Ils sont nombreux à me demander les références de mes tenues en MP ou sur mon profil. A présent, ils peuvent directement aller sur mon profil Watiz. Pour moi, ça facilite la vie et ça donne de l'inspiration !" Watiz lui offre aussi un réseau. "Je participe aux soirées organisées par Watiz et je rencontre d'autres filles." Ses conseils pour une utilisation réussie de Watiz ? Des photos qualitatives.

Facebook de Job Etudiant

Si pour l'heure, les Watizeuses ne sont pas rémunérées, l'application génère des recettes à chaque achat de vêtements réalisés via Watiz. L'ambition de Rémy Villecroze et Julien Capra est sans failles. Ils espèrent bientôt s'étendre sur le marché européen et pourquoi pas, un jour, débarquer en Asie et en Amérique.

Réseaux sociaux : Facebook de Job Etudiant - Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure