City One: l'accueil en gare ferroviaire selon Maria



Crédit photo : Maria pour Job Etudiant

"L'aventure Thalys à commencé en janvier dernier ! Cela faisait plusieurs années que j'enchaînais les petits boulots afin de subvenir à mes besoins à Paris, une ville où le coût de la vie est très élevé. Je suis étudiante en médiation culturelle à Paris 3 Sorbonne, un métier avec une forte dimension sociale. Je peinais vraiment à trouver un travail adapté à mes horaires de cours qui me prenne pas mal de temps en semaine.En décembre, j'ai découvert une annonce de Job Etudiant qui expliquait que l'agence d'hôtessariat City One, basée à Paris, recherchait du personnel afin de travailler en Gare du Nord à Paris le soir. Le temps de travail hebdomadaire indiqué était de 25 à 30 heures par semaine, ce qui correspondait exactement à ce dont j'avais besoin. J'ai envoyé ma candidature et l'équipe a immédiatement répondu afin de me rencontrer. Mon profil a retenu leur attention grâce à une expérience de street marketing pour McDonald's et de secrétariat il y a quelques années.

Lors de l'entretien, je me suis rendue compte que mon temps libre correspondait parfaitement à ce qu'ils recherchaient : le travail le soir après les cours et le week-end. J'ai recontacté l'agence pour témoigner de ma motivation et mon insistance a fini par payer : City One m'a rappelée pour un entretien. J'ai alors décroché un contrat en CDD de 25 heures pour l'accueil des clients du Thalys, la ligne de train qui fait la liaison avec la Belgique.

La rémunération du poste correspond au montant du SMIC avec une augmentation de 25% pour le travail effectué après 22 heures. Je travaille 5,45 heures par jour donc je n'ai pas droit aux paniers repas excepté le dimanche. Je travaille de 16h15 à 22 heures du mercredi au dimanche, excepté le dimanche ou je termine à 22h30. L'équipe en charge de l'embarquement du Thalys est très soudée et en majorité composée d'hommes, quoique de nombreuses filles m'ont rejoint depuis mon arrivée à ce poste ! Je suis en poste au niveau des portiques qui ont été installées à la suite des attentats du 13 novembre à Paris. Je dirige les voyageurs dans les différentes files et je les renseigne.

Ce métier n'est pas toujours simple. L'hiver, nous travaillons dans le froid et devons faire face à certains clients qui sont ignobles, insultants et impatients. Nous devons être patients en toutes circonstances et rester courtois. Lorsque le train est en retard, ils passent leurs nerfs sur nous. C'est normal : nous sommes la façade de l'entreprise. Si l'on agit de manière compréhensive, les choses se passent bien. L'autre point noir et le froid glacial l'hiver. Néanmoins, cet emploi étudiant me correspond totalement. Je souhaite travailler dans le domaine de la psychologie car j'aime l'humain, j'aime apporter mon aide et c'est exactement ce que je fais au quotidien.

Je conseille aux étudiants qui souhaitent devenir agent d'accueil d'accorder beaucoup d'importance à la présentation et au langage. Il est également nécessaire d'adapter son discours en fonction de notre interlocuteur. C'est nécessaire pour réussir l'entretien... et communiquer paisiblement avec les clients !