Erasmus : Marie à Ottawa, au Canada



Marie au sommet de la Tour CN à Toronto.

Pourquoi Erasmus ?

J'ai toujours voulu voyager et plus précisément aller au Canada. Je voulais découvrir ces grands espaces, la vie là-bas, etc. En faisant des recherches sur les conventions dont bénéficiait mon école, je me suis rendue compte qu'il y avait le Canada, mais la formation correspondait à une autre section que la mienne. L'amie avec laquelle j'avais prévu de partir à contacté l'établissement au Canada et nous nous sommes arrangées pour pouvoir y aller. Pour moi, c'était donc un rêve qui se réalisait ! Et pour cause, sur ma liste, je n'ai mis que deux destinations : le Canada et l'Ecosse.

Quelles ont été les démarches ?

L'école s'est occupée de la plupart des démarches avec l'établissement canadien. Comme je restais moins de 6 mois sur place, je n'ai pas eu besoin de faire de demande de Visa. De plus, la lettre d’acceptation de l'école a également facilité notre passage à la douane, à l'aéroport canadien.

Comment se sont passés les préparatifs ?

La première étape a été de trouver un billet d’avion ! Les prix peuvent augmenter très vite donc j'ai acheté mon billet d'avion au mois de mai pour un départ en août. Ensuite, j'ai cherché un logement sur place pour ne pas arriver à Ottawa et n'avoir nulle part où aller. Il a fallu trouver deux chambres dans le même bâtiment, pas trop loin de l'école. Au final, nous avions trouvé une maison en colocation avec des anglophones à 25 minutes en bus de l'école. Evidemment, il fallait aussi réussir les examens de deuxième année, sans aucune deuxième session. Cela m'a énormément motivé, le fait de partir au Canada.

Comment se sont passés tes premiers pas au Canada ?

Le décalage horaire est très dur à vivre. Il n'y a 6 heures de moins qu'en Belgique, alors je n'étais pas toujours très concentrée ! Hormis cela, la personne responsable des étudiants en échange nous a accompagné dans nos démarches sur place. Elle nous a expliqué comment fonctionnait le niveau du titre de transport et nous a donné des indications sur les lieux utiles aux alentours.

Quels cours suivais-tu sur place ?

Il s'agissait d'un collège, un type d'établissement qui propose des cursus courts. C'est un établissement typiquement américain, bien que eux pensait qu'il n'était pas très grand ! Mon emploi du temps était assez léger. J'allais en cours le lundi après-midi, le mardi matin, le jeudi soir et le vendredi toute la journée. J'ai suivi des cours d'événements spéciaux qui a pour but de nous apprendre à gérer une équipe et un projet avec un travail de groupe où il fallait s'intégrer dans une association ou une entreprise pour les aider dans la réalisation d'une activité. Ensuite, j'ai eu des cours de gestion d'agence et de projet, de culture et média qui traitait beaucoup de l'histoire du Canada et de la communication. Et pour finir, j'ai suivi des formations pour le logiciel de de mise en page InDesign et sur les principes de publicité.

Les cours sont beaucoup plus dynamiques qu'en Europe et les professeurs beaucoup plus accessibles. Ils n'hésitent pas à rester après les cours pour répondre aux questions. Certains se faisaient même tutoyer et laissaient les élèves les appeler par leur prénom ! C'était assez déstabilisant au départ mais avec le temps, j'ai fini par tutoyer certains professeurs !

As-tu aisément rencontré des Canadiens ?

Les Canadiens sont très accueillants ! Ca n'a pas été dur de se faire des amis et de s'intégrer aux différentes activités. Mon amie et moi étions souvent invitées à des soirées ou des activités. De plus, au début de l'année, nous avons dû constituer des groupes pour différents travaux et des personnes de notre classe sont rapidement venues vers nous pour nous demander de travailler avec eux. Pourtant, mon amie et moi étions les seules étudiantes en échange dans cette section.

Que faisais-tu durant ton temps libre ?

Au début, je passais beaucoup de temps à la maison. Au fil du temps, j'ai commencé à partir avec des amis dans les alentours pour faire les magasins, visiter la région ou tout simplement Ottawa. Ainsi, durant mon séjour, j'ai eu l'occasion de visiter Montréal un week-end, Toronto trois jours et j'ai passé une journée aux chutes du Niagara. Et avant de revenir en Belgique, je suis restée une semaine à New-York durant la période de Noël !

Quel moment a marqué ton séjour ?

A la fin de mon séjour, je ne m'attendais pas à de grands aurevoirs avec les gens de notre classe. Et finalement, ils ont organisé un repas avec tout mes amis et les professeurs. Une belle surprise !

Que recommanderais-tu à un étudiant qui souhaite partir ?

De prendre des vêtements pour toutes les saisons ! Quand je suis arrivée au mois d'août, il faisait beaucoup plus chaud qu'en France, or, le cliché du pays froid était beaucoup trop présent dans mon esprit quand j'ai fait mes valises. Sinon, je leur conseille de voyager dans les alentours ! Le Canada est un pays magnifique, surtout à l'automne et il est possible de passer d'une ville à l'autre sans dépenser trop d'argent.

Quels ont été les inconvénients ?

Globalement, aucun à part les petits tracas quotidiens. La vie là-bas et le matériel de cours sont très chers. De plus, dans mon cas, il s'agissait d'une école francophone. J'aurais voulu plus pratiquer l'anglais, mais finalement, cela reste une expérience merveilleuse ! Si c'était à refaire, je repartirais avec tout autant de plaisir !