Erasmus : Laura, étudiante anglaise à Paris

Run In Marseille
Laura (à gauche), à Saint-Michel. Crédits photo : Laura pour Job Etudiant

Pourquoi participer au programme Erasmus ?

Après avoir étudié le français pendant plusieurs années, j’avais vraiment besoin de vivre en France et m’immerger totalement. J’avais l’impression que mon français à l’oral n’était pas vraiment francais. Surtout que l'on se rend rapidement compte, une fois dans le pays d'accueil, qu’il y a beaucoup de mots et d'expressions qu’on n’apprend pas en cours. Et dieu sait que les Français aiment utiliser l’argot !

Quelles villes aviez-vous sélectionnées ?

Je n'ai sélectionné que Paris. Il y a un grand nombre de villes merveilleuses en France, mais Paris abrite un nombre d'évènements culturels inimaginable !

Quelles ont été les démarches ?

C’était plutôt simple pour moi. J’avais seulement besoin de sélectionner l’université de mon choix et présenter des notes assez bonnes. J’ai trouvé mon logement à l’avance en demandant à mes connaissances en France.

Comment avez-vous préparé votre départ ?

Heureusement, mon université m’a envoyée une brochure avec une liste des choses de n’oublier pas. Elle m’a notamment conseillée d’imprimer... 10 copies de ma photo d’identité. J’ai imprimé et photocopié tous mes documents, j’ai fait mes valises, et je suis partie !

Run In Marseille
Laura (à droite) et ses amies. Crédits photo : Laura pour Job Etudiant

Comment se sont passés les premiers pas sur place ?

J'avais entendu des cauchemars sur la bureaucratie en France et la difficulté pour ouvrir un compte bancaire, mais au final, je n’ai pas rencontré tant de difficultés que ça. Je suis arrivée une semaine avant que le semestre ne commence et c’était une bonne décision parce que ça m’a permis d’explorer les quartiers de Paris et m’habituer à la nouvelle ville.

Où logez-vous ?

J’habite dans le 13ème arrondissement en colocation avec deux personnes. Je paye 675 euros (oui, c'est un peu cher) pour une chambre très spacieuse dans un appartement très joli.

Quelles sont les différences avec l'enseignement en Angleterre ?

Je suis dans une grande école où le niveau d’éducation est très haut. Les classes sont petites, les profs sont (la plupart du temps) sympathiques. Mon école étant spécialisée en traduction, elle a beaucoup de partenaires ainsi que des étudiants en Erasmus, donc elle s’organise très bien pour faciliter notre expérience.

Est-ce simple de s'intégrer avec les locaux et les étrangers ?

Je crois qu'il est difficile s’intégrer avec les natifs parce qu’ils n’ont pas beaucoup de patience avec les gens qui que parlent pas très bien le français ! Toutefois, Ie fait d'étudier dans une école des langues m'a permis d'être entourée de personnes intéressées par ma, nationalité et mon expérience en Erasmus.

Run In Marseille
Laura (à droite) et son amie Lisanne à droite (voir portrait) . Crédits photo : Laura pour Job Etudiant

Faites-vous partie d'une association ou d'un club universitaire ?

J'ai rejoins une association de traduction dans le cadre de laquelle je traduis contre rémunération des petits textes pour les entreprises. De plus, hors de l’école, je fais du bénévolat le dimanche dans le 18ème en donnant de la nourriture au SDF.

Le coût de la vie est-il élevé ?

Plus élevé que je n’imaginais. Mais on paye le privilège d’habiter à Paris. Malheureusement c’est un privilège coûteux… Je dépense environ 1000 euro par mois.

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure