A Rennes, les examens chamboulés par les retraites

Les cours et les examens de l'université de Rennes ont été fortement chamboulés par une journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites.

@jobetudiant
Crédits photo : France 3

L'ensemble des cours prévus à l'université Rennes 2 ont été suspendus jeudi 20 février dans le cadre de la journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites. Les étudiants devront passer en ligne les examens programmés le 5 mars, a annoncé mardi le président de Rennes 2. "Après concertation avec les organisations représentatives des étudiant·e·s et des personnels, et conformément à ses décisions depuis le début de la mobilisation, la direction suspend l'ensemble des enseignements et des contrôles continus le jeudi 20 février", a annoncé le président de Rennes 2, Olivier David, dans un communiqué.

Un autre appel national, cette fois contre la loi de programmation pluriannuelle de la recherche, qui soulève des inquiétudes chez les chercheurs et universitaires, a également été lancé pour la journée du 5 mars. Afin d'anticiper les conséquences de cette journée, qui se tiendra en pleine semaine d'examens du premier semestre, les étudiants devront passer les examens prévus à cette date en ligne. "Cette solution permet de préserver la tenue des examens, mission essentielle de notre institution, tout en respectant le droit de grève", précise le communiqué de l'université.

France Bleu a annoncé que l'université Rennes 2 n'exclut pas d'envoyer les forces de l'ordre en cas de blocage des partiels. "Si ils sont suffisamment nombreux on pourra lancer les partiels qui doivent se dérouler sur le campus en début de semaine. En cas de blocage, on n'exclut pas d'utiliser la force, mais ce n'est évidemment pas souhaitable", a déclaré Nadia Dupont, vice-présidente de Rennes 2.

Source : Agence France Presse

Twitter : @jobetudiant - @melaniefaure